WARTEN
ATTENDRE


J'attends l'instant
Où le soleil commence à sourire
Afin de danser avec la lune
Où l'obscurité de la lumière coule à flot
Amicalement saluée par le chant des oiseaux
Et où les pères sont assis avec leurs enfants
Dans le bac à sable et jouent.
Mais cela se passa différemment...
Les éclairs déchirèrent le ciel en lambeaux
Et les oiseaux se noyèrent dans le fleuve endeuillé des nuages.
Ils n'eurent pas le temps de chanter.
La tempête innocente hurla de manière macabre
Et dans l'air flotta l'odeur de la peur.
Les pères remontèrent à la surface les corps sans vie de leurs enfants

La colère de la nature s'est apaisée
Les vagues se sont adoucies - le ciel libéré
Les pères ont enterré leurs enfants
Et commencé à installer de petits bacs à sable
Y restent assis et attendent
Attendent l'instant...
Et ils attendent le moment
Où le soleil commence à sourire
Afin de danser avec la lune
Où l'obscurité de la lumière coule à flot
Amicalement saluée par le chant des oiseaux
Et ils attendent les enfants
Qui joueront avec eux.

© Oswald Henke

Traduction : Cécile Delhautal

RETOUR