2.AKT
9.SZENE - WER WILL DAS ZEPTER FANGEN ?
ACTE 2
SCENE 9 - QUI VEUT ATTRAPER LE SCEPTRE  ?


Tout est plongé dans l'obscurité. On entend des gazouillis d'oiseaux, l'avant-scène est plongée lentement dans une lumière crépusculaire. Le Rebelle est allongé, blotti, sur l'avant-scène, il se réveille lentement, il a froid.

Le Rebelle : Vous riez horriblement fort. La nuit assèche les pensées. Il fait froid. La raison et le discernement s'obscurcissent.

Les enfants - décharges socialisées
Ils rient et crient -
Jeunes humains
Produits de la vie à deux -
Rarement seulement de l'amour

La transpiration collante de la peur
Parfume l'air.
Excitante pour les uns...
D'autres seront repoussés -
Selon leur goût.
De la distance à la peau collante
Des moments aérés pleins d'arômes -
Éveillent des souvenirs

Quel enfant attrapera le sceptre
Cette nuit,
Aura le droit d'être roi pour une nuit ?
Qui veut attraper le sceptre ?
Ressentir le pouvoir - le respirer - le sentir
Qui veut attraper le sceptre ?
Recevoir le pouvoir
De ma main,
Jouer - être le roi -
Même sans couronne

Porter le sceptre du pouvoir
Dans ses propres mains - devenir aveugle.
Gracier ou bien punir
Rien qu'une nuit.
Aveugle, ne plus voir
La vérité.
Qui veut attraper le sceptre ?
Qui va me gracier ?
Le roi est mort.
Je ne regrette rien...

Le Rebelle s'en va. La lumière s'éteint. Le sceptre reste sur l'avant-scène. Dès qu'il a quitté la scène, le brouillard envahit la salle, des phares chercheurs blancs sont allumés.

Fin de la neuvième scène

© Oswald Henke

Traduction : Myriam Marc

RETOUR