1.AKT
11.SZENE - DAS LEBEN IST SCHWER - DIALOG
ACTE 1
SCENE 11 - LA VIE EST DURE - DIALOGUE


Le Rebelle regarde toujours fièrement son miroir rond qui représente pour lui le triomphe sur la Lumière Blanche, mais la Femme préfère continuer à s'amuser avec le Rebelle, mais celui-ci essaie d'échapper à la Femme et, plein d'attention, l'invite à s'habiller.

Le Rebelle : Je crois que nous avons toutes les raisons de faire une petite fête.

Le Rebelle met la robe de la Femme sur son sous-vêtement.

Le Rebelle : Finalement je ne rencontre pas...

A la désapprobation de la Femme il réveille les deux femmes muettes

Le Rebelle : On ne rencontre pas tous les jours une femme qui parle. Levez-vous !

Les deux femmes muettes se réveillent. Le Rebelle murmure quelque chose à l'oreille de la deuxième femme muette, celle-ci se lève et va chercher la violoniste en coulisse, pendant ce temps la première femme muette invite la Femme, en faisant des gestes, à s'habiller. Le Rebelle fait signe aux femmes de s'asseoir auprès de lui. Il ouvre une bouteille de vin rouge et en verse un verre à chacune. En servant le vin il passe tout d'abord le tour de la Femme et la sert en dernier.

Le Rebelle : A la vie - Notre vie à quatre - à cinq.

La Femme : A la vie - et à l'avenir, si jamais nous en avons un.

Le Rebelle : Certainement - Il attend dans tes rêves que tu le découvres.

La Femme : Dans mes rêves ?

Le Rebelle : Bois et cesse de penser.

(Il lui verse du vin)

Le Rebelle : Fêtons plutôt le présent et ne nous arrêtons pas aux rêves. Qui sait ce que demain nous réserve.

Le Rebelle commence à chanter le morceau "Leben ist schwer". La violoniste commence, la deuxième femme muette sort avec elle la Femme de la cachette et lui montre la danse. Elles dansent et frappent ensemble dans leurs mains sur "Leben ist schwer".

DAS LEBEN IST SCHWER

© Oswald Henke

Traduction : Myriam Marc

RETOUR