GLEITEN
GLISSER


Je dors sans couverture afin que la glace ne se brise pas
La glace qui transporte les désirs et qui ne se brise pas
comme du verre fragile
Doucement se déplacer de manière fluide
Ne pas blesser la froide peau
Glisser avec précaution sans repos
Regarder le jumeau absolument proche dans les yeux
Uni à un instant
Le sentiment, lorsque la glace se brise
Seulement pressentir d'une manière horrifié
Lorsqu'abasourdi par le choc
Le mensonge se noie dans la griserie des tessons
L'eau découpée souhaite se solidifier
Pas assez froide pour dormir
Simplement glisser...

© Oswald Henke

Traduction : Cécile Delhautal

RETOUR