ROT, BLAU, VIOLETT, GRÜN, GELB
ROUGE, BLEU, VIOLET, VERT, JAUNE


Un coup au visage
Pas celui qui fend les lèvres
Seule la peau se teinte de bleu
Rouge, bleu, violet, vert, jaune
Un jour se passe
La peau est maintenant violette
Brille et se tait
Rouge, bleu, violet, vert, jaune
Le silence sourit
Ne devient ni vert, ni jaune
Et pleure, plein d'espoir
Rouge, bleu, violet, vert, jaune
Le jaune disparaît
La trace se perd
L'espoir naît
Rouge, bleu, violet, vert, jaune
A la trace perdue
Succède l'oubli
Et une répétition
Rouge, bleu, violet, vert, jaune
Un coup renouvelé
Et cette fois qui blesse et perce la peau
Cette couleur cause de la douleur
Rouge, bleu, violet, vert, jaune
L'acier dans le coeur
Colore l'étoffe des habits en rouge
Pour une dernière fois
Rouge, bleu, violet, vert, jaune
Qu'est-ce qu'ont le rouge, le bleu, le violet, le vert et le jaune en commun ?
Ils donnent un visage multicolore à la douleur,
La vie au jeu
Ces lignes jettent des reflets variés.

© Oswald Henke

Traduction : Cécile Delhautal

RETOUR