DER SPIEGEL
LE MIROIR


Je regarde le miroir
Le miroir se brise
La forme calme se change
En un chaos insensé
Dans la poussière de cristal qui s'effondre au sol
La lumière se brise en milliers d'éclats

Dissocié dans ses couleurs
L'invisible se dissout en rouge et bleu
Le miroir éclaté est encore suspendu au mur
Mon visage a disparu
Mon esprit, qui a volé en éclats, est détruit,
Brisé en d'innombrables morceaux

Les pensées sont découpées
Pourtant ça ne saigne pas...
Seul l'esprit est perdu

J'ai cessé d'exister

© Oswald Henke

Traduction : Myriam Marc

RETOUR